La voix des réfugiés

    Une partie du mandat de Miséricorde en mouvement est d’aider à donner une voix aux réfugiés. Mettre notre Miséricorde en mouvement signifie accompagner directement et personnellement les réfugiés et coopérer avec eux, en habilitant mutuellement les réfugiés et le personnel du JRS. Ici, vous trouverez des histoires de réfugiés, de leurs succès et des défis qu’ils doivent affronter pour reconstruire leurs vies.

    Ouganda: l’histoire d’Alino, un rappeur in Motion

    Kampala, 14 juillet 2016 - Durant son adolescence, Alino rêvait de devenir un artiste hip-hop au Congo, où la musique est le pouls du pays. Cependant, comme pour de nombreux jeunes, la pression des exigences et expectatives familiales d'une carrière plus stable ont forcé Alino à mettre ses ambitions entre parenthèses au profit d'études en pétrochimie dans une prestigieuse université congolaise. Alino ne s'est jamais imaginé devenir une étoile montante du rap, et il n'aurait surtout pas imaginé que cela se produirait durant sa vie en exil.

    Ethiopie: l’histoire d’e Luwam, une danseuse in Motion

    Mai Aini, 20 juillet 2016 - Luwam fut autrefois le centre d'attention de toute sa nation. A Asmara, en tant que membre du groupe de danse national, elle se produisit lors de célébrations nationales pour des officiels du gouvernement et ses compatriotes, son fascinant talent lui valant pléthore d'acclamations et d'honneurs. «Des gens venaient de plusieurs villages et villes à la fois. De grandes foules étaient toujours rassemblées à ces évènements. J'exécutais les danses Tigray et Tigrinya pour la foule,» se remémore t-elle.