L'éducation est une intervention salvatrice pour les réfugiés
(Christian Fuchs/JRS)

L'éducation est une intervention salvatrice pour les réfugiés

Washington, DC, le 19 mai 2016 — Dans le nouveau rapport Providing Hope, Investing in the Future: Education in Emergencies & Protracted Crises, le Service Jésuite des Réfugiés confirme que l'éducation est une intervention salvatrice pour les enfants et les adolescents déplacés de force de leurs foyers. Dans les situations d'urgence où de nombreuses agences fournissent une assistance humanitaire de base, le Service Jésuite des Réfugiés est présent sur le terrain et organise des activités éducatives et récréatives afin de soigner les traumatismes, promouvoir la dignité humaine et construire des compétences.

Ce rapport met en évidence la nécessité de prioriser l'éducation pour les réfugiés et les personnes déplacées par les conflits et les crises, et de faire en sorte que ces programmes essentiels reçoivent les ressources nécessaires et le soutien politique qu'elles méritent», a dit Giulia McPherson, assistante directrice politique au Service Jésuite des Réfugiés aux Etats-Unis.

Aujourd'hui, ce sont plus de 75 millions d'enfants et de jeunes gens qui voient leur éducation perturbée ou détruite par les situations d'urgence et les crises prolongées. Les attaques sur les écoles, les guerres, les désastres naturels et la pire crise des réfugiés depuis la Seconde Guerre Mondiale ont augmenté le besoin d'éducation en situation d'urgence.

Malgré cette nécessité, moins de deux pour cent de tous les fonds humanitaires ont été consacrés à l'éducation, chaque année depuis 2010. Mais cet état de choses peut changer. Le Sommet Humanitaire Mondial se tiendra la semaine prochaine à et traitera des défis les plus importants du secteur humanitaire global.

Au cours du Sommet, le Fonds L'Education ne peut pas attendre sera inauguré. Cet effort vise à mobiliser et coordonner un soutien aux programmes répondant aux nécessités des enfants et des jeunes affectés par les crises.

A moins que nous n'agissions, ils (les jeunes affectés par la crise) deviendront victimes du travail des enfants, du trafic des enfants et des mariages précoces et formeront une génération mécontente de jeunes gens, une génération perdue,» déclara l'ancien premier ministre britannique Gordon Brown lors de sa présentation du Fonds.

Nous voyons quel espoir apporte l'éducation dans les périodes de grand désespoir quand ces gens se sentent oubliés du reste du monde,» déclare Père Eric Goeh-Akue SJ, directeur régional du Service Jésuite des Réfugiés en Afrique de l'Ouest.

Depuis sa création en 1980, le Service Jésuite des Réfugiés met une emphase sur l'accès à l'éducation pour les plus vulnérables, quelles que soient les situations. Présent autant sur des terrains de crises récentes comme en Syrie que dans des situations de déplacement prolongées comme au Tchad, en Ethiopie ou au Kenya, le Service Jésuite des Réfugiés vise, avec lucidité substantielle et réfléchie, à dispenser des programmes d'éducation de qualité aux personnes déplacées.

Les programmes d'éducation du Service Jésuite des Réfugiés permettent aux personnes vulnérables et marginales - avec une attention toute particulière aux femmes et aux jeunes filles - d'avoir accès à l'éducation,» déclare Armando Borja, directeur régional du Service Jésuite des Réfugiés en Amérique du Nord.

Le directeur international du Service Jésuite des Réfugiés, Père Thomas H Smolich SJ, participera au Sommet d'Istanbul et fera partie d'un panel co-hébergé par Le Service Jésuite des Réfugiés, Theirworld, l'Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient, le Réseau international pour l'éducation en situations d'urgence, la Campagne Mondiale pour l'Education, et War Child. Ce panel qui prend place le 23 mai, est intitulé «Fournir une éducation de qualité en situation d'urgence: les conditions nécessaires.»

Si tous les enfants terminaient l'école en sachant lire, le niveau global de pauvreté chuterait de 12 pour cent. L'accès à une éducation de qualité aidera les individus à réaliser leur potentiel et ainsi contribuer pleinement à la croissance, le renforcement et la stabilité de leur société.

 

Pour plus d'informations

Christian Fuchs, directeur des communications JRS/USA, 202.629.5946, cfuchs@jesuits.org

Giulia McPherson, assistante directrice politique JRS/USA, 202.629.5942, gmcpherson@jesuits.org 

En arrière Voyez toutes les nouvelles